giovedì 22 maggio 2008

Renan




Le pouvoir civil, en effet, bien qu'innocent de la mort de Jésus (il ne fit que contre-signer la sentence, et encore malgré lui), devait en porter lourdement la responsabilité. En présidant à la scène du Calvaire, l'État se porta le coup le plus grave. Une légende pleine d'irrévérences de toutes sortes prévalut et fit le tour du monde, légende où les autorités constituées jouent un rôle odieux, où c'est l'accusé qui a raison, où les juges et les gens de police se liguent contre la vérité. Séditieuse au plus haut degré, l'histoire de la Passion, répandue par des milliers d'images populaires, montra les aigles romaines sanctionnant le plus inique des supplices, des soldats l'exécutant, un préfet l'ordonnant. Quel coup pour toutes les puissances établies! Elles ne s'en sont jamais bien relevées. Comment prendre à l'égard des pauvres gens des airs d'infaillibilité, quand on a sur la conscience la grande méprise de Gethsémani [14] ?

Tratto da "Vie de Jésus" - Chapitre XXVII - Sort des ennemis de Jésus

Lo stile di Renan è di rara bellezza
!

La sua "Vita di Gesù", che Oscar Wilde definì un "incantevole quinto evangelo", contiene pagine di autentica poesia e di grande tensione religiosa. In esse si coglie lo stupore per il soprannaturale, la meraviglia per il divino, l'ammirazione incondizionata per quel giovane Rabbi di Galilea il quale seppe incarnare la più alta coscienza di Dio che sia esistita in seno all'umanità. Il libro venne subito messo all'indice ed il suo autore privato della cattedra universitaria. Si trattò di vera e propria intolleranza nei riguardi di una spirito autenticamente libero. Per molti Renan ha reso impossibile la fede ma ha reso impossibile anche la lotta contro la fede. Il sentimento religioso, la pace e la tolleranza devono molto al celebre studioso di Tréguier.

Nessun commento: